Chanter, c’est célébrer et témoigner

Rodolphe Kowal  

« Je te célébrerai parmi les nations, Seigneur, je chanterai pour ton nom. Il fait de grandes choses pour le salut de son roi, il agit avec fidélité envers l’homme qui a reçu son onction, envers David et envers sa descendance, pour toujours. » (Ps 18,49-50)

chants ze bible

Dans les Psaumes de la Bible, le chant est étroitement associé à la célébration de Dieu et au témoignage sur Dieu.

Célébration

Les Psaumes disent la grandeur et la bonté de Dieu et l’allégeance du croyant à Dieu. Dieu est célébré comme libérateur d’Israël. Le croyant se présente devant Dieu avec humilité et reconnaissance. Il supplie Dieu de l’exaucer alors qu’il se trouve dans la persécution, la souffrance ou la culpabilité. Il invoque Dieu, tel un grand roi, lui demande protection et courage pour affronter ses ennemis.

Témoignage

Le Psalmiste dit qui est Dieu à travers ses œuvres. La grandeur de Dieu se voit dans la création, dont les manifestations dépassent de loin les capacités humaines. Le ciel – habitation de Dieu – est si vaste, la mer si dangereuse et les montagnes si grandes, mais Dieu les fait même trembler et fumer. L’homme est bien petit face à cette création divine.

Le Dieu d’Israël, chanté par David dans les Psaumes, est un Dieu qui se penche avec amour vers celui qui l’invoque. Il lui répond, toujours de façon mystérieuse. Le Psalmiste ne se vengera pas lui-même de ses ennemis, c’est Dieu seul qui jugera et qui fera périr l’ennemi.

Mais toujours, collectivement ou dans l’intimité, dans l’adversité ou dans la joie, le Psalmiste chante sa prière !

 

Rodolphe Kowal
Pasteur de l’Église protestante unie de France

Télécharger ce texte en pdf : Chanter c’est célébrer

Copyright © 2014 - Eglise Protestante Unie de France - Tous droits réservés